Visite de travail de SEM Bah N’DAW à Niamey : Le prochain Sommet du G5 Sahel en ligne de mire

Actualités

Le Président de la Transition, Son Excellence Monsieur Bah N’DAW, Chef de l’État poursuit sa tournée sous régionale dans le cadre des échanges devant avoir lieu au cours de la 7ème conférence ordinaire des Chefs d’État du G5 Sahel, prévue du 14 au 16 février 2021 à N’Djamena au Tchad.

Après un séjour de 24 heures à Nouakchott en Mauritanie, Son Excellence Monsieur le Président s’est rendu ce vendredi 12 février 2021 à Niamey en République du Niger.

A l’Aéroport international President Modibo KEITA, étaient présents au bas de la passerelle pour l’accompagner, le Vice-président de la Transition, Colonel Assimi GOÏTA, le Premier ministre, M. Moctar OUANE et plusieurs membres du Gouvernement.

Pour la circonstance, le Président de la Transition, Son Excellence Monsieur Bah N’DAW était par SEM Zeïni MOULAYE, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et le Lieutenant-Colonel Abdoulaye MAIGA,
Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

La délégation présidentielle a été accueillie à l’Aéroport international Diori HAMANI par le Premier ministre Birgi RAFTINI.
Dans le Salon présidentiel de l’Aéroport, les deux personnalités se sont entretenues avant de rencontrer le Président Nigérien Mahamadou ISSOUFOU.

C’est au Palais présidentiel du Niger que les deux Chefs d’État ont eu un tête-à tête sur la pertinence du registre thématique de la 7ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État du G5 Sahel.

Au cours d’un déjeuner offert au Président et à sa délégation, lequel a mis fin au séjour de la délégation présidentielle, le Président de la Transition a rendu un vibrant hommage au Président ISSOUFOU, pour avoir été aux côtés du Mali depuis l’éclatement de la grave crise sécuritaire de 2012.

Au-delà de la proximité géographique et des relations historiques et séculaires, qui lient nos deux pays, il paraît pertinent de rappeler que le Mali et le Niger ont en partage les mêmes réalités économiques et socioculturelles.
Par ailleurs, il faut surtout souligner l’excellence de la collaboration entre les services de défense et de sécurité des deux pays, notamment en matière de lutte contre la criminalité transfrontalière.

Dans la nouvelle dynamique de l’ordre sécuritaire, les deux Chefs d’État ont choisi d’harmoniser leurs points de vue avant le Sommet de N’Djamena

 

Autres articles qui font l'actualité

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Share on twitter
Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on telegram